Communiqué de presse - Fini d'agir ?

Lorsque Liliane Bettencourt reçoit un chèque grâce au bouclier fiscal, c'est 30 millions d'euros que l'Etat lui rembourse. L'économie réalisée par la disparition du dispositif Envie d'Agir devrait à peine dépasser les 3 millions... On voit où sont les priorités du Gouvernement !

Communiqué de presse

Formidable dispositif de soutien à l’initiative et à l’engagement des jeunes, le programme Envie d’Agir a permis à de nombreux jeunes messins de bénéficier d’une bourse afin de porter des projets ambitieux et originaux. Cette démarche offre notamment la possibilité de disposer d’un accompagnement important au cours de la mise en œuvre des actions qui tiennent une place fondamentale dans le parcours personnel des porteurs de projets.

Metz - Thomas Scuderi dénonce la suspension du programme Envie d’Agir 

C’est une circulaire ministérielle, actuellement diffusée dans les Directions départementales de la cohésion sociale, qui annonce la suppression à compter de janvier 2011, de ce dispositif exemplaire qui existe depuis plus de 24 ans. En 2009, près de 2000 projets ont été soutenus et 8500 jeunes en ont été bénéficiaires. “Il est important de mettre l’Etat face à ses responsabilités, la compétence jeunesse lui incombe. Le message du gouvernement vis à vis des jeunes est clair : c’est fini d’agir”, déclare Thomas Scuderi, adjoint délégué à la Jeunesse et à l’Animation.

Ardent défenseur du programme Envie d’Agir, Thomas Scuderi est profondément déçu. L’élu, par ailleurs acteur lui même du tissu associatif, dénonce fermement les sacrifices imposés aux jeunes et aux projets : “Il me paraît indispensable de protester contre cette décision de manière vigoureuse et constructive. Plus nous parviendrons à fédérer les ambassadeurs du programme Envie d’Agir, plus nous aurons de poids face à un gouvernement qui cesse désormais de se tenir à l’écoute des initiatives ambitieuses.”

Thomas Scuderi vient d’adresser un courrier à tous les jeunes qui ont bénéficié de l’engagement de la Ville de Metz et de ses partenaires au travers du dispositif, les invitant à rédiger une contribution expliquant comment et pourquoi Envie d’Agir est ou a été une véritable valeur ajoutée dans leur parcours personnel. Cette démarche permettra d’alimenter le débat et de proposer des solutions alternatives.

Déjà plus de 200 internautes se sont réunis dans un groupe Facebook baptisé “Sauvons Envie d’Agir”

Write a comment

  • Required fields are marked with *.

If you have trouble reading the code, click on the code itself to generate a new random code.
 
Showing comments 1 to 5 of 8 | Next | Last
admin
Posts: 2
Comment
Re: Communiqué de presse - Fini d'agir ?
Reply #8 on : Fri September 10, 2010, 10:43:05
Bonjour,

Je ne monte personne contre personne... Je fais un constat. Ensuite, la menace de l'évasion fiscale est un leurre. J'attends de voir quelles entreprises (qui étaient là avant le bouclier fiscal) quitteraient le territoire et ses consommateurs... S'ils restent c'est aussi qu'ils y ont un intérêt.

Alors je crois que l'on a pas à s'incliner face à ces menaces d'ultimatums économiques. Si les gens qui ont évolué et sont ce qu'ils sont aujourd'hui, c'est AUSSI grâce à la République, alors s'ils décident de la fuir lorsqu'ils n'en ont plus besoin, c'est qu'ils ont une idée de la solidarité qui n'est pas la mienne et que quoiqu'il arrive il partiront lorsque leurs intérêts prévaudront.

Alors tenter de les retenir ? Pourquoi faire ? Pour mettre notre modèle social en danger, ou du moins le remettre en question ? Non, laissons çà à la droite, elle le fait très bien. Moi, je crois aux forces positives, bienveillantes et solidaires de notre Nation et en la capacité créatrice de chaque citoyen... Et surtout ceux qui ont l'Envie d'Agir.

Cordialement
messine
Posts: 6
Comment
Re: Communiqué de presse - Fini d'agir ?
Reply #7 on : Wed September 08, 2010, 15:59:32
Bonjour, et merci pour votre réponse. En revanche, je ne suis vraiment pas sur la même ligne que vous: Mme Bettencourt est restée en France, mais elle aurait tout aussi bien pu vendre sa participation dans l'Oréal, et s'exiler. Qui sait ce qu'aurait fait l'acheteur? Il aurait peut-être tout délocalisé....
Donc, oui, il y a bien un lien entre l'actionnaire majoritaire d'une société et le nombre de salariés sur un territoire.
Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: je n'ai pas dit que ces 30 millions lui manqueraient...
Je trouve simplement dommage que les politiciens aujourd'hui se croient obligés de monter les gens les uns contre les autres pour faire passer leurs idées, aussi valables soient-elles...

Bonne journée!

ps: je ne suis qu'une modeste salariée, pas une rentière!!
admin
Posts: 2
Comment
Edit Comment Réponse à "Messine"
Reply #6 on : Tue September 07, 2010, 09:51:27
Bonjour

Ce n'est pas par pure idéologie que je fais ce parallèle mais bien parce qu'il me choque. Je ne peux soutenir qu'on verse une telle somme à une personne qui semble tricher avec le fisc et copiner avec un Ministre en embauchant sa femme, recevoir tout de même une telle somme ! Vous croyez sincèrement que ces 30 millions lui manqueraient ? Et le nombre d'employés de L'Oréal n'a strictement aucun rapport dans tout çà.

Par contre la suppression d'Envie d'Agir qui économisera seulement 3 millions et demi d'euros va pénaliser l'initiative, elle aussi créatrice d'emploi.

Je rapproche donc ces chiffres pour montrer comment un contribuable hors du besoin est plus important aux yeux de ce Gouvernement que toute la Jeunesse de son pays. Si cet aspect des choses n'est qu'une idéologie, je suis fier d'en avoir ;-)

Bonne journée
messine
Posts: 6
Comment
Re: Communiqué de presse - Fini d'agir ?
Reply #5 on : Sat September 04, 2010, 10:00:33
Je ne connais pas le dispositif "envie d'agir" ni ses résultats, et ne peux donc me prononcer sur l'opportunité de le reconduire ou de le supprimer.
En revanche, je trouve dommage que par pure idéologie vous fassiez un parallèle avec le bouclier fiscal dont bénéficie Mme Bettencourt. Vous auriez pu nous dire combien d'impôts elle paie par an, ça, ça aurait été de l'information. Ou combien de salariés compte l'entreprise L'Oréal sur le territoire français, par exemple.
Showing comments 1 to 5 of 8 | Next | Last